L’exploitation sexuelle commerciale des mineurs est un phénomène très insidieux parce qu’en tant que crime hautement punissable, il est caché. De plus, les mineur(e)s qui sont victimes de ce genre de pratiques ont parfois l’air d’être consentant(e)s. Pourtant, dans tous les cas, l’exploitation sexuelle des mineurs est un crime et il est de notre devoir de dire stop à cette ignominie qui saccage le futur et la vie de ces enfants!

Sachez-le!

14645Tout(e) Belge (adulte ou mineur) qui se sera rendu(e) coupable d’actes de pédophilie ou d’abus sexuels sur mineurs à des fins d’exploitation sexuelle en dehors du territoire belge, reste condamnable en Belgique. Les ressortissants d’autres pays sont quant à eux condamnables devant la justice de leur pays d’origine.

Bien entendu, lorsque nous sommes à l’étranger, c’est souvent pour des raisons de détente ou de mission professionnelle. Pour la plupart d’entre nous, être confronté à l’exploitation sexuelle des mineurs est inattendu, choquant et incroyable. Cependant, ça existe. Nous avons tous le choix de regarder la réalité en face et de réagir, à notre mesure.

Quelques cas où vous pouvez nous aider et coopérer

Vous êtes en vacances

Ce à quoi vous pouvez être confronté :

  • Vous voyez un adulte en compagnie d’un mineur et leur relation vous semble équivoque.
  • Des mineurs vous proposent des services à connotation sexuelle.
  • Des adultes vous proposent les services de mineurs à des fins sexuelles.
  • Vous voyez des prospectus, équivoques ou non, qui proposent des services de mineurs à des fins sexuelles.

Que faire ?

  • Ne gardez pas cette information choquante pour vous seul : partagez-la avec quelqu’un de confiance.
  • Décliner toute offre.
  • Signalez-le à votre accompagnateur de voyage ou à la police locale.
  • Contactez l’ambassade de Belgique dans le pays que vous visitez. Liste des ambassades et consulats belges à l’étranger.
  • Signalez aux autorités via ce site.
  • S’il vous semble opportun d’intervenir, faites-le avec calme, sans mettre votre vie en danger, ni celle de la victime supposée.

En toutes circonstances, méfiez-vous des malentendus. Faites confiance aux professionnels : ils sont aptes à éclaircir les situations ou à tout mettre en oeuvre pour investiguer.

Vous êtes en voyage d'affaires

Ce à quoi vous pouvez être confronté :

  • Vos correspondants professionnels vous proposent des services de mineurs à des fins sexuelles.
  • La conciergerie ou le bar de votre hôtel vous propose des services de mineurs à des fins sexuelles.
  • Des mineurs vous proposent des services de massage ou autre services équivoques.
  • Vous voyez des prospectus, explicites ou non, qui proposent des services de mineurs à des fins sexuelles.
  • Vous voyez un adulte en compagne d’un mineur et leur relation vous semble équivoque.

Que faire ?

  • Ne gardez pas cette information choquante pour vous seul : partagez-la avec quelqu’un de confiance.
  • Déclinez toute offre. Si c’est possible, signalez à vos correspondants professionnels que ce qu’ils vous proposent est un délit punissable par la loi.
  • Prévenez votre employeur ou votre hiérarchie ou la police locale, hôtel, ambassade. Liste des ambassades et consulats belges à l’étranger.
  • Signalez aux autorités via ce site.
  • S’il vous semble opportun d’intervenir, faites-le avec calme, sans mettre votre vie en danger, ni celle de la victime supposée.

En toutes circonstances, méfiez-vous des malentendus. Faites confiance aux professionnels : ils sont aptes à éclaircir les situations ou à tout mettre en oeuvre pour investiguer. 

Vous êtes un professionnel du tourisme en Belgique ou à l'étranger

Votre souhait est de faire découvrir les charmes d’un pays à vos clients. Quelles que soient les demandes et les offres auxquelles les professionnels du tourisme peuvent être confrontés, ces derniers ont compris que l’exercice de leur profession passe par une adhésion complète à une éthique professionnelle sans faille. Pour cette raison, de plus en plus de professionnels du tourisme s’engagent à respecter The Code (EN).

Ce à quoi vous pouvez être confronté :

  • Un client vous demande, même implicitement, comment se procurer des services de mineurs à des fins sexuelles.
  • Vos clients ou vos partenaires professionnels vous rapportent des cas de services de mineurs à des fins sexuelles.
  • Des mineurs ou des adultes vous proposent, même implicitement, des services de mineurs à des fins sexuelles.
  • Vous voyez des prospectus, explicites ou non, qui proposent des services de mineurs à des fins sexuelles.

Que faire ?

  • Rappelez à vos clients que l’exploitation sexuelle de mineurs est interdite partout dans le monde et que les auteurs peuvent être poursuivis à la fois à l’étranger et dans leur pays d’origine.
  • Diffusez les informations concernant la campagne “je dis STOP!”.
  • Etablissez une charte de bonne conduite au sein de votre organisation et diffusez-la le plus possible.
  • Signalez des agissements répréhensibles aux autorités belges (police, Ambassades belges) ou locales.  Liste des ambassades et consulats belges à l’étranger.
  • Signalez aux autorités via ce site.
  • Si c’est possible, signalez à vos interlocuteurs que ce qu’ils vous proposent est un délit punissable par la loi.
  • S’il vous semble opportun d’intervenir, faites-le avec calme, sans mettre votre vie en danger.

En toutes circonstances, méfiez-vous des malentendus. Faites confiance aux professionnels : ils sont aptes à éclaircir les situations ou à tout mettre en oeuvre pour investiguer. 

Vous êtes journaliste

Dans le cadre d’un reportage à l’étranger (ou en Belgique), vous êtes témoin d’agissements suspects à l’encontre d’enfants ?

Que faire ?

De retour en Belgique...

Il n’est jamais trop tard pour intervenir ! A votre retour d’un voyage à l’étranger, il est encore temps d’agir !

Que faire ?

  • Ne gardez pas cette information choquante pour vous seul : partagez-la avec quelqu’un de confiance.
  • Signalez l’abus sexuel d’enfants :
    • au point de contact de la police belge (contact(arobas)gpj.be), www.ecops.be
    • à ECPAT, au numéro +32 2 522 63 23
    • à votre employeur ou à votre hiérarchie
  • Faire un signalement sur ce site.

Soyez prudent et raisonnable

14645

“Intervenir” ne signifie pas vous interposer physiquement entre les victimes supposées et les criminels potentiels. La meilleure des interventions que vous puissiez faire :

  • noter le maximum d’informations,
  • alerter les professionnels qui vous entourent : police locale, police belge, ambassade, voyagistes, ONG spécialisées.

Les professionnels sont les mieux placés pour intervenir grâce à vos informations.

En savoir plus ?

Pour en savoir plus sur la problématique de l’exploitation sexuelle des enfants, consultez notre dossier.