La campagne “Je dis STOP!” est une initiative du Groupe STOP. Le Groupe STOP est un collectif d’ONG, d’acteurs institutionnels, publics et privés qui oeuvrent depuis de nombreuses années contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants.

La campagne “Je dis STOP!” fait suite à une précédente campagne, intitulée : “Stop prostitution enfantine”.

Les membres du collectif Groupe STOP

ECPAT Belgique

ECPAT Belgique fait partie du réseau ECPAT international, le seul réseau international entièrement dédié à la lutte contre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants. A ce jour, ECPAT rassemble plus de 80 groupes dans le monde entier.

La Police

 

La Défense

La Défense entend s’opposer activement à l’exploitation de l’homme par l’homme et à plus forte raison lorsque les victimes sont des enfants. C’est dans une perspective préventive que nous soutenons largement et solidairement cette campagne de sensibilisation.

Le SPF Affaires étrangères

Le SPF Affaires étrangères joue un rôle dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants et ce de différentes manières :

  • Par la formation et la sensibilisation de son personnel envoyé à l’étranger
  • Via ses ambassades et consulats à l’étranger, il joue un rôle de promotion des différentes campagnes de sensibilisation « Stop à la prostitution enfantine ».
  • Par la transmission d’informations recueillies par ses ambassades et consulats concernant des cas d’exploitations sexuelles d’enfant. Ces informations sont envoyées à la Cellule Traite des Etres humains de la Police fédérale.
  • Par la participation à des conférence ou à la négociation de convention sur ce thème.

Le SPF Justice

« Le Service de la Politique criminelle est un partenaire important pour les différentes autorités et ONG dans la recherche de solutions visant à protéger les enfants dans la société. Mieux vaut prévenir que guérir. Aussi le Service est convaincu que des campagnes telles que « Je dis Stop! » sont nécessaires ».

La FIT

« En apportant sa contribution à cette campagne, l’industrie touristique souhaite prendre clairement position dans la lutte contre la prostitution infantile et ajouter sa pierre à l’édifice en assurant une meilleure information du voyageur ».

FEBETRA

La Fédération royale belge des transporteurs et des prestataires de services logistiques (Febetra) œuvre pour la défense des intérêts du secteur du transport routier de marchandises et de la logistique pour compte de tiers. La Febetra soutient depuis 2004 le Collectif Groupe STOP. Site web de la FEBETRA.

Plan Belgique

« L’ONG Plan Belgique, membre de la coupole Plan International, est active dans 50 pays à travers le monde. S’engageant principalement auprès des enfants, Plan Belgique est souvent confronté aux différentes formes d’exploitation telles que la prostitution enfantine. C’est pourquoi nous continuons de soutenir cette campagne qui lutte pour que les droits de chaque enfant soient respectés – notamment le droit à la santé sexuelle et reproductive, ainsi que le droit à la survie et à la protection contre toute forme de violence. »

Child Focus

L’exploitation sexuelle des enfants peut prendre différentes formes comme la pornographie, la prostitution ou le tourisme sexuel, qui peuvent se produire dans différents contextes, que ce soit sur internet ou non. Pour Child Focus, la Convention de Lanzarote (2007) est un important fil rouge à cet égard. Véritable jalon dans la lutte contre l’exploitation des enfants, cette convention met l’accent sur la prévention et la répression, la protection des droits des victimes et la promotion de la collaboration nationale et internationale. C’est dans le cadre de ce type de collaboration que Child Focus, Fondation pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités, accorde une grande importance aux initiatives telles que la campagne « Je dis STOP ! ». Car ce n’est qu’en travaillant main dans la main que nous pourrons intensifier la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants sur internet ou ailleurs.

La Fondation Samilia

« Le commerce du sexe est devenu particulièrement rentable pour les trafiquants qui n’hésitent pas à recruter des proies faciles comme les enfants. C’est pourquoi il était primordial pour la Fondation SAMILIA de soutenir la campagne “Je dis STOP!”.»

Now

Now.be soutient depuis 2001 ECPAT dans son combat contre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales.
Nous accompagnons l’asbl dans leur souhait de développer des sites internet, des supports de communication, d’être guidés dans l’évolution des nouvelles technologies, …
Ce projet jedisstop est un tournant dans l’action que mène ECPAT dans sa lutte, il était légitime que NOW.be fasse partie du projet !